Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours - 2013-

Université - Faculté de Droit, Fribourg - concours

Université de Fribourg - Extension du site de Miséricorde - Faculté de droit

Concours de projets à un degré en procédure ouverte selon SIA 142

Maître de l’ouvrage : Etat de Fribourg

Décembre 2013

 

Le lieu

Le site proposé pour l'extension de la faculté de droit pour l'université de Fribourg privilégie d'une situation en plein centre-ville. Le périmètre d'implantation s'étend le long de la voie ferrée, délimité à l'ouest par le quartier pavillonnaire de Gambach et à l'est par la vieille ville. Le carrefour entre l'avenue de Tivoli et l'avenue de l'Europe marque la limite sud du complexe universitaire, tandis qu'au nord, on s'ouvre vers le site de la Miséricorde. Le périmètre intègre notamment des objets patrimoniaux qui le caractérisent fortement : la Tour Henri et les vestiges de l'ancien mur d'enceinte, témoins de l'ancienne fortification médiévale de Fribourg.

Actuellement, ce lieu est un espace de rupture entre la ville et le site universitaire et, à l'échelle urbaine, de discontinuité entre les quartiers ouest et est de Fribourg.

En exploitant les particularités du site (le caractère verdoyant de la colline du quartier pavillonnaire de Gambach et l'atmosphère urbaine du chemin de fer), le projet vise à retrouver un lien entre les deux parties de la ville au travers d'un programme universitaire.

Concept d'implantation

La complexité du lieu est en partie créee par le passage des voies CFF dont l'impact a engendré une rupture entre les parties inférieures et supérieures du tissu urbain, empêchant toute perméabilité et perspective ouverte sur la ville. Le but premier du projet est celui de recoudre les liens entre la ville basse et la ville haute, grâce à un concept architectural et d'espaces paysagers. Au travers de son programme et de son implantation, l'extension de la faculté de droit va générer des relations entre le quartier de Gambach et celui de la gare. Le projet veut devenir une véritable articulation entre les différents flux de circulation piétonne, cyclable et motorisé.

Afin de respecter au maximum les lignes directrices données par le projet d'implantation du bureau Privileggio-Secchi, la place du Campo reste l'espace majeur de sa composition. La Tour-Henri, revalorisée, devient ainsi l'élément emblématique de cette place.

Le projet se caractérise par la création de deux bâtiments parallèles en tension permanente, l'un le long des voies ferrées et l'autre bordant l'avenue de l'Europe. Cette disposition permet de créer un lieu central majeur. Cet espace urbain se trouve ainsi protégé, notamment du bruit de la circulation et du chemin de fer. Ce choix d'implantation permet une perméabilité à la lumière toute la journée et de dégager des vues, à la fois vers le site de la Miséricorde et vers le quartier sud de Fribourg.

L'implantation choisie vise à mettre en valeur certains éléments forts du site, à la fois urbains et paysagers. Le projet se compose de deux bâtiments longilignes, aux géométries variables qui s'adaptent aux contraintes du lieu et recherchent un dialogue avec les éléments forts du site. Les rapports volumétriques permettent de générer des tensions entre les édifices et les éléments environnants : la Tour Henri, l'Université de la Miséricorde, les voies ferrées et la colline du quartier de Gambach. 

Dans sa partie nord, le projet fonctionne comme un élargissement complémentaire de l'infrastructure de la Miséricorde. Il s'ouvre vers le complexe universitaire existant afin d'y créer une continuité et former un espace majeur extérieur: la Place du Campo. La Tour Henri s'insère dans ce contexte en s'affirmant comme l'élément marquant du site.

La répartition programmatique comme la mensa et la cafétéria, confère à cette place un caractère social fort, mais aussi un lieu de passage pour les piétons souhaitant se diriger vers l'université existante de la Miséricorde de manière directe tout en restant dans un espace aménagé et protégé de l'avenue de l'Europe.  

L'accès au Campo depuis l'avenue de Tivoli se fera grâce à un système de rampe piétonne. Pour les cyclistes une passerelle sera aménagée au dessus de l'avenue de Tivoli et continue selon un tracé situé le long des bâtiments pour rejoindre le campo.