Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges - 2010-

Rénovation d'un Immeuble mixte, Morges

Rénovation des façades de l’Immeuble à la Rue de la Gare 6 à Morges

Mandat sur appel d’offres

Maître de l’ouvrage : Pensionskasse der UBS - Wincasa

 

L’immeuble à la Rue de la Gare 6 à Morges fait partie du tissu urbain contigu de la Ville de Morges et se situe le long d’une rue à forte circulation. La caractéristique principale des façades du bâtiment avant la transformation était la présence de balcons qui s’étendaient sur toute la largeur des façades Est et Ouest. Au niveau de la façade Ouest, ces derniers, donnaient sur la rue de la Gare, un axe devenu au fil du temps très bruyant, tandis que les balcons de la façade Est s’ouvraient sur une cour tranquille et agréable.

Les façades de l’immeuble nécessitaient une rénovation complète. Les balcons ouest, qui se trouvaient en limite de la Rue de la Gare, étaient inutilisés, et ceci à cause des nuisances sonores du trafic automobile et de la pollution.

Par contre, les balcons côté cour étaient utilisés activement par les locataires, bénéficiant d’un excellent ensoleillement matinal et du calme.

Aucune intervention n’a été prévue à l’intérieur de l’immeuble.

 

Projet

L’objectif du projet consistait dans la rénovation de l’enveloppe ainsi que l’amélioration de l’image du bâtiment. Les espaces qui donnaient à l’ouest, sur la façade principale, étaient exposés à des nuisances excessives provoquées par la circulation. La qualité des vitrages n’offraient pas une protection thermique et acoustique suffisantes et les balcons n’étaient plus utilisés par les locataires. Après avoir chiffrer des variantes de projet, le maître de l’ouvrage a opté pour la solution qui préconisait la fermeture des balcons avec une façade chaude.