Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix - 2009-

Crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève - Concours 1er prix

Agrandissement de la crèche "Le Gazouillis" à la Rue Lamartine 2, Genève

Concours de projets d’architecture en procédure ouverte à un degré

1er prix

Maître de l’ouvrage : Ville de Genève

Février 2009

 

Le lieu

La parcelle, de forme rectangulaire très allongée, se situe en bordure d'une route à sens unique. Elle est prise entre deux zones bien distinctes : le parc Geisenorf à l'est, avec ses bâtiments à l'architecture basse et sa masse végétale importante, et le bâti compact à l'ouest, avec ses immeubles haut implantés perpendiculairement à la route. Au sud, la Rue de Lyon, marque une limite forte et radicale.

La parcelle se révèle au piéton par sa végétation imposante. La façade nord de la villa existante est facilement percevable en parcourant la rue Lamartine. Une végétation dense cache la façade ouest, tandis que la façade principale qui s'ouvre sur le parc est bien visible en remontant la rue.  Un mur de soutènement délimite la parcelle à l'ouest. L'accès se réalise par une entrée modeste qui marque le seuil. Une légère montée amène le visiteur à l'entrée de la villa.

La parcelle, par l'implantation de la villa, se partage clairement et tout naturellement en deux : l'arrière, l'espace d'accueil, et le devant, le grand dégagement du parc. Le projet s'insére dans ce contexte tout en gardant les éléments qui le caractérisent.

La présence d'arbres d'une forte importance qui caractérisent de manière décisive le lieu, pousse la réflexion dans une direction précise qui préserve "l'esprit du lieu".

La colonne vertébrale végétale à l'est de la parcelle délimite clairement le front du parc Geisendorf. A l'ouest, le long de la rue Lamartine, des résineux et un Marronnier, se hissent vers le ciel faisant de contrepoids aux immeubles en affirmant le caractère et l'atmosphère du lieu qui semble être intouchable. Le cèdre avec sa couronne imposante, jaillit entre les deux fronts d'arbres en prenant ainsi la valeur d'élément majeur du parc.

Le projet

Le projet vise à préserver l' "esprit du lieu" ; à conserver les arbres et à créer un bâtiment en constante interaction avec les éléments du parc : la maison, les arbres, le jardin.

L'agrandissement de la crèche s'implante à la limite ouest de la parcelle, le long de la rue Lamartine, sur deux étages. Posé sur un socle aligné à la hauteur du muret de soutènement existant, le rez-de-chaussée du bâtiment définie le niveau de référence de la crèche et permet l'accès de plein pied au le parc. Au nord, le volume se positionne légèrement en retrait et le pignon de l'étage est étudié de manière à libérer la façade ouest de la villa qui reste ainsi dégagée et valorisée.

La fonction de l'espace d'accueil au nord de la parcelle est conservée. Au sud, les murs du bâtiment se dessinent en fonction des arbres qui tracent leurs trajectoires et définissent les espaces communautaires du rez-de-chaussée et de la toute petite enfance à l'étage.