Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix - 2010-

Extension du centre administratif, Genève - Concours 3ème prix

Extension du centre administratif à 
l'avenue Edmond-Vaucher 18, 1211 Genève 2
Concours de projets d’architecture en procédure ouverte 
3ème prix
Maître de l’ouvrage : Office fédéral des constructions et de la logistique OFCL
Octobre 2010

 

Le lieu
La parcelle se trouve dans une zone  à la limite du centre de Genève. Elle s'insère dans un contexte urbain très hétérogène avec des constructions d'échelle différenciée. Le lieu tel qu'il se présente est très caractéristique d'une zone à basse densité, pauvre en éléments urbains et architecturaux intéressants.
Le bâtiment du centre administratif se trouve en retrait  par rapport à la route d'Edmond-Vaucher et marque clairement la limite ouest du Parc des Franchises. Son hauteur et l'orientation nord-sud de son axe longitudinal accentuent l'autonomie de sa volumétrie. L'école, qui se trouve au nord, reprend maladroitement et sans dialogue cette géométrie qui pouvait se justifier seulement par une construction similaire. Le potentiel du vide du parc n'est pas exploité et mérite une étude visant à le valoriser.

Le projet
Le bâtiment existant présente une typologie avec les espaces des bureaux qui se disposent en couronne autour d'un noyau de distribution verticale et horizontal ainsi que des locaux de service. Il en résulte un dispositif efficace, performant et optimisé au niveaux des rapports des surfaces. Néanmoins les espaces intérieurs, notamment les circulations, sont sombres et pas assez généreux. Le cloisonnement  préjuge tout contact visuel entre les espaces de travail et les zones de dégagement. Les façades en éléments préfabriqués ainsi que les éléments porteurs, outre le fait présenter de grandes lacunes au niveau thermique, affichent une architecture obsolète et dépassée. L'espace vide extérieur sous le bâtiment est actuellement peu utilisé et inexploité. Sa configuration en terrasses en demis-niveaux sera réétudiée dans le cadre du projet.